Le bénévolat

Bénévole

 On distingue plusieurs types de bénévolats :

-  Les bénévoles du Conseil d'Administration qui contribuent à la gestion et aux décisions concernant l'association.

-  Les bénévoles du « terrain » qui animent et encadrent des ateliers sous forme d'échanges de savoirs.

Au total une quinzaine de bénévoles en complément de l'animatrice sociale contribuent au fonctionnement de l'association.
 Une formation sur le rôle et la fonction du bénévole au sein d'ACTIVE a lieu en 2006. Elle a permis de ressortir des compétences relationnelles qui favorisent le lien et l'échange avec les personnes :

-  L'écoute active (savoir écouter, essayer de comprendre l'autre, etc.);

-  Porter un regard positif sur autrui (ne pas juger, savoir dire les progrès, etc.);

-  Aptitude à la communication (avoir le sens de la convivialité, savoir exprimer un mécontentement, etc.).


Des temps de coordination avec l'animatrice et la présidente ont lieu deux fois par an.

 Appel à bénévoles

Active, sans les bénévoles, ne pourrait pas fonctionner et avoir autant de ressources. C'est pourquoi si vous êtes intéressé pour participer aux projets variés de l'association, CONTACTEZ-NOUS au 02 43 00 23 88 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

« ACTIVE c’est l’art de recevoir, tolérance et patience font la différence, l’idée c’est s’accepter »

L’ Historique :  Le projet de création d’ACTIVE émane d’un groupe de travail constitué en février 1999, à l’initiative du Conseil Général. A l’origine, des travailleurs sociaux de terrain (DS. 53) et la Commission Locale d’Insertion qui alertent sur le constat suivant :

un bénéficiaire de RMI sur quatre cumule de telles difficultés qu’aucune proposition d’insertion ne peut lui être faite, faute de moyens existants sur le territoire. En outre, un public, non érémiste, représentant 40 % des personnes suivies par les travailleurs sociaux, est très isolé et des actions nouvelles sont à créer afin de proposer à ces publics des espaces porteurs de lien social.

A l’issue de la réflexion menée par le groupe riche en expériences hétérogènes[1], la création d’une association est décidée en février 2000.



[1] composition du groupe de travail : travailleurs sociaux de secteur, membres bénévoles d’associations locales (Familles Rurales, ADMR, Secours Catholique, Secours Populaire, Restos du Cœur, Retraite sportive),  élus du territoire issus des cinq cantons.